La banquise n’est pas le plancher des vaches, par Karin Huet

« Kassarfik » signifie en groenlandais « poche de vêtement » ou « fond de poche ». C’est dire que le havre du Manguier est un bon abri, quasi fermé. Avec une belle banquise bien plate. Où le navire peut compter échapper aux terribles crêtes de compression dont causent Les effrois de la glace et des ténèbres et autres récits polaires. … Lire la suite La banquise n’est pas le plancher des vaches, par Karin Huet

Comme si c’était hier… sauf que c’est aujourd’hui, par Keven Grondin

La vieille toundra a mis dix nutritifs coups de primeurs et une bonne vingtaine de coups au démarreur avant de se convaincre elle-même qu’il fallait bouger, avant de faire preuve de l’héritage bombardier et de son deux temps huileux et boucaneux, avant d’allumer son phare enduit de neige fraiche, plaqué sur sa carrosserie jaune canari … Lire la suite Comme si c’était hier… sauf que c’est aujourd’hui, par Keven Grondin

Arriver et retrouver ses marques en deux étapes, par Cécile Zawieja

Arriver 30 décembre : Décollés depuis 9:00 ce matin de Copenhague, nous remontons le temps vers le Groenland. Ça fait 5 heures que le jour se lève, nous prenons le soleil à rebrousse poil. Un premier atterrissage à Kangerlussuaq nous plonge dans un bain de teintes en bleu, rose, blanc. Les couleurs du grand froid : … Lire la suite Arriver et retrouver ses marques en deux étapes, par Cécile Zawieja

Les trois âmes du Manguier sont revenues ! par Karin Huet

La petite lueur qu’on voit sur la banquise et qui fait chaud au cœur quand on marche vers elle dans la nuit noire, dans le silence immense rythmé par le scrouch scrouch énorme des bottes sur la neige, la petite lueur brille plus fort encore depuis le 30 décembre. Cécile, Agathe et Phil sont revenus … Lire la suite Les trois âmes du Manguier sont revenues ! par Karin Huet