MATIÈRE FANTÔME, par Ferial

Une touffe de poil, un fragment d’os, un crâne, le squelette d’un mammifère marin, la carapace d’un crustacé amplifient le lien invisible que les hommes entretiennent avec les animaux.  La structure ossuaire est le dernier élément visible présent après la mort. En traversant les siècles, ce vestige reste un témoignage sensible du vivant et de … Lire la suite MATIÈRE FANTÔME, par Ferial

Cap’taine Louis à la barre, par Phil le marin

Il guette la météo … Selon le vent, la houle, et peut être aussi l’humeur du moment, il relève l’ancre tout seul, démarre le moteur (euh, non, à l’inverse hein Louis ?), et appareille de Qammavinguaq pour Akunnaaq … C’est pas évident tout seul. C’est un gros barlut le Manguier, avec un paquet d’erre, et … Lire la suite Cap’taine Louis à la barre, par Phil le marin

Résidence de création et de rencontre dans le massif de Belledonne, par Phil le marin

Le cycle Arpenteurs du monde initié par Scènes obliques dans le cadre de son projet CAIRNS se poursuit ce printemps et cet été autour de la poétesse, musicienne et artiste sonore Cora Labaeye pour une résidence de création et de rencontre dans le massif de Belledonne. Différentes manifestations sont prévues, dont une rencontre/débat autour de l’Arctique à … Lire la suite Résidence de création et de rencontre dans le massif de Belledonne, par Phil le marin

Eté 2019: le Manguier appareille pour l’Islande, par Phil le marin

Le 12 octobre 2014, le Manguier mouille son ancre dans le port d’Aasiaat. Il vient de franchir le passage du NW, non sans mal … Depuis un aller/retour au Québec en 2015/2016, il coule des jours paisibles et heureux en baie de Disko. Mais l’air du large lui manque, et le roulis, et les quarts … Lire la suite Eté 2019: le Manguier appareille pour l’Islande, par Phil le marin

Mr Pic au Pôle, un clown sur la banquise …

Ça y est je marche sur l’eau ! Tel le prophète je m’avance sur l’océan. Je défie la gravité qui devrait me faire sombrer dans les profondeurs limpides. Un pas…puis un deuxième, le voyage est intense, l’équilibre précaire ! Chaque pas est un événement. La texture de l’eau solidifiée change sans arrêt et me surprend. … Lire la suite Mr Pic au Pôle, un clown sur la banquise …