La nuit polaire vue par Valfred

Nombreux sont celles et ceux qui s’interrogent sur la façon de traverser la nuit polaire …

Voici la version de Valfred, l’un des trappeurs de la cabane de Fimbul …

« Valfred était un mufle qui se plaisait bien dans l’obscurité. La rouge clarté du sud le laissait de marbre. Il lui suffisait de dormir, de bâfrer et de se rendormir en paix pour être heureux. Pour tout dire, Valfred adorait la nuit polaire. C’était une période totalement exempte de travaux pesants et de contraintes gênantes venant de l’extérieur. Pas de bateaux, pas d’animaux – à part le renard qu’il fallait chasser, bien sûr – et peu de visiteurs. Pour peu qu’il ait de quoi se nourrir, la santé et le coeur à se rendormir, la période sombre lui allait comme un gant. »

Le vent du Sud-Est, La Vierge Froide et aux racontars,

Jorn Riel

Les coffres du Manguier parés pour la nuit polaire …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s