Et l’avion décolla … par Phil le marin

Le vent n’a baissé que tard dans la soirée. Donc le vol a été repoussé … Du coup, j’ai bien sûr perdu mon billet Copenhague/Nice pour le lendemain …
Ce matin vendredi, pas un souffle, mais pour une raison que j’ignore (car les autres passagers étaient enregistrés jusqu’à Copenhague), je n’avais mon billet que jusqu’à Kangerlussuaq …
Petite angoisse jusqu’au départ, et puis une place était encore dispo … Donc me voilà attablé à l’un des rares bars ouverts de l’aéroport de Copenhague, à siroter .. une bière par exemple … et à attendre ma correspondance demain matin pour Nice.
Rien de bien intéressant à vous raconter donc, sinon le fait que les éventuels visiteurs du Manguier en Aasiaat cet hiver seraient bien avisés de prévoir ces aléas de notre très respecté Sila …
Et aussi que le Groenland entrant dans l’hiver me manque déjà !


Une réflexion sur “Et l’avion décolla … par Phil le marin

  1. Les nuits peuvent paraître longues à l’aéroport de Copenhague … Bon courage et embrasse les filles pour moi. Elles doivent t’attendre avec impatience 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s