On finit toujours par trouver une solution …par Phil le marin

Le Manguier restera donc à l'eau jusqu'à ce que le port gèle, c'est à dire vers la fin décembre. Il est amarré au quai du chantier, que j'ai surnommé Quai des Martyrs, non pas en hommage à celui de Bastia, mais plutôt en rapport avec la nuit torride que j'ai passé il y a deux jours, avec un bon petit coup de nord qui rentrait bien droit dans la baie. Le Manguier servait de pare battages à 2 gros chalutiers en bois qui, amarrés avec 3 bouts de ficelle, s'étaient fait la malle. J'avais mis toute ma garde robe d'aussières (ça en fait !), et si ce n'était les coups de butoir des chaluts à chaque vague (merci les bons gros boudins …), on aurait presque pu dormir tranquille … Il paraît que c'était assez anormal … De fait, il régnait comme une sorte de panique dans ce port d'habitude assez tranquille.

Alea jacta est, je croise les doigts, mais je pense que "ça devrait l'faire …"

DSC_0096

Les igloos, façon moderne …


2 réflexions sur “On finit toujours par trouver une solution …par Phil le marin

  1. Finalement, les bonnes vieilles grosses aussières du Manguier, elles sont lourdes à manœuvrer, difficiles à lover, mais on est bien content de les avoir par gros temps 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s