Objectif glaces, par CZH

Après observation des dernières cartes de glaces téléchargées, des restants de banquises devraient se trouver  à quelques miles, cap au nord. Avant que tout ne soit fondu ou trop éparpillé, nous décidons d'y faire un tour, histoire de tâter du glaçon… Humer cette atmosphère si particulière à l'approche des glaces, quand la mer s'aplatît, lissée par le poids des blocs et qu'une irréelle phosphorescence surgit de la ligne d'horizon…

À peine 10 miles au Nord de l'île Baillie, nous apercevons les premiers morceaux dérivants, puis un épais trait de craie s'inscrit sur l'anthracite de la mer.

Peu après, nous entrons à petite vitesse dans le pack éparse et slalomons entre d'étranges sculptures de verre poli aux formes abstraites. La banquise a pris des teintes turquoise et menthe à l'eau, trouée de galeries et de mini lagons bleu ciel.

Dans le carré, le poêle ronronne et la purée multi-calories mijote.

Nous choisissons une plaque de banquise suffisamment épaisse, dotée d'un étang, pour s'y amarrer et faire provision d'eau fraiche, celle des réservoirs chargée à Tuk ayant vraiment un horrible goût de désinfectant. Le Manguier colle son museau dans une encoche de la glace, nous arrimons l'échelle de bain sur la coque et hop !… Oulah ! Olé !*

Puis nous opérons quelques petites rotations de tarière pour fraiser la glace à bonne distance de l'étrave, enquillons nos bittes de bois portatives dans les trous, amarrons les aussières et le tour est joué : le Manguier est à quai !

Corvee_eau
Le temps d'avaler la purée et nous entamons sans tarder la ronde des bidons, à l'aide de diverses casseroles et entonnoirs sous l'œil vigilant du capitaine qui scrute les alentours. S'agirait pas de rater la venue d'un ours blanc en quête de socialisation ! La chienne profite elle aussi de l'escale pour se dégourdir les pattes et batifoler dans l'eau glacée. Les plaques dérivant, il faut également prendre garde à ne pas se laisser enserrer par les blocs. Aussi, les bidons remplis, nous dégageons nos amarres et reprenons la route en direction du cap Pary et de l'île Booth.

*NB : vérifier l'adhérence de la semelle avant de s'élancer, surtout quand on intervertit sa paire de bottes habituelle.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s