Entrée en mer de Kara, par Cécile

Après
la Mer de Barents. Ou plutôt pour nous l'huile de Barents. Nous voici
en mer de Kara. Mhm ! Dans l'océan arctique glacial, mmh ! Avec prévis
météo pour les 24h00 à venir : Vent N.NE, 25-30 noeuds. Mmh ! Dans la
poire. Que du bonheur. Je me dis qu'au moins on aura eu du pain blanc.
Et plus qu'une tranche. Faut bien le relever ce pain blanc, n'est-ce
pas ? Le pimenter un peu (pour moi ce sera juste un peu, pas vraiment
fan du Hot Chili Peper). Mais on ne décide pas.

Je vais penser au
Vieux Port de Bastia qui à cette heure doit être encore plombé de
soleil. Ce dernier n'a pas encore dû passer le col de Teghime.

Les
martinets qui doivent encore être là, à sillonner le ciel en tous sens.
La " Mauresque " chez Rizi bar Pigalle. Quai  Sud, en bas de la
citadelle.

D'un côté et de l'autre. C'est toujours l'évocation
puissante des mots, des noms, des liens qui appellent les souvenirs ou
les fantasmes. Et qui nous conduisent combien de fois à entamer,
entreprendre ces voyages insensés.

Mer de Kara.
Océan arctique glacial.
Nous espérons trouver abri sous l'île Blanche dans la passe si les limons nomades n'ont pas tout engorgé.
Et toujours : Inch'Allah !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s