Chants de plumes en noir et blanc par Czaw

Chants de plumes en noir et blanc

Bruants, ça gazouille printemps dans les haubans
Trilles de larynx
Déflagration vers un autre espace temps
C’est pas Bastia c’est la banquise
C’est pas les merles, c’est les bruants
Mais c’est universel
Comme un chant de printemps.

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s