L’invitation, par Oïjha

L’invitation

 

Ce soir le ciel est doux comme une fourrure de loup 

Je respire l’Univers 

Que reste-t-il de moi
Sinon une prière ?
Lumière anthracite
Qui ne s’attache à rien
Sauf, parfois, un récif souvenir
L’image d’un parfum
Tropical, éphémère
Qui tient dans ta main 

Je respire l’Univers 

Et me confonds, entière
Avec ce qui est là,
Cette couleur de pierre, Nuit
Blanche étrangeté
Rivages scapulaires
Elliptiques voyages des rêves de marins
Rouge caresse à ton cœur
Que je tiens dans ma main 

Ce soir le ciel est doux comme une fourrure de loup

Tu viens ?

 

Oïjha

www.oijha.com/auroras-corpus


2 réflexions sur “L’invitation, par Oïjha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s