Échinoderme, par OÏjha

Échinoderme 

Échinoderme sacré
Et je deviens rivière
Posée sur le blanc
Fonte des glaces
Où j’accède à la transparence
La nudité première

Vois-tu
Malgré
Les guerres 

Intacte 

Résurgences sur la peau
Des rêves inavoués
Séculaires, rythmés au grand galop
Des troupeaux de rennes et
Des infinies migrations de baleines
Tandis qu’en silence brûlent
Les feux interdits

Alors seulement reste le sourire
De l’invisible victoire
Émergence blanche
Texture habitée
Ouverture
Liberté

 

Oïjha
www.oijha.com/auroras-corpus


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s