A la lisière, par OÏjha

A la lisière

 A la lisière de glace
Je me penche et te vois
En miroir

 Sirénien

 Et mon corps est le tien
Dans la transparence
Brute, limpide
Effroyablement noire
Où mon cœur palpite

 Je glisse sous ta peau
Pour cet instant d’ivoire
Luisante, renversée
Dans cette voie lactée

 Choir

Choir sans tomber
Juste sous les paupières

Sombrer

 Laminaires
Demi-lune aux épaves oubliées
Scaphandriers de bronze
Cadrans solaires

 Loin dessus
De l’air

 Loin
Loin dessus
Loin
Dessus
De l’air

 Mais
Remonter

 A la lisière de glace
Je m’approche et te vois
En miroir 

C’est moi

  Oïjha

www.oijha.com/auroras-corpus

 

Photo Théo Giacometti

 

 


Une réflexion sur “A la lisière, par OÏjha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s