On a marché sur la glace, par Karin Huet

Keven Grondin est le premier homme à avoir foulé la banquise de la baie de Kassarfik cette année. Le 24 décembre au matin, 60 heures après que le Manguier a pris son mouillage dans un accueillant sorbet à l’eau salée, et après avoir chaque jour donné des coups de gaffe par-dessus bord pour évaluer le durcissement de cette nappe, Keven dûment équipé s’est lancé sur la surface gelée.

Ce qui lui a permis de rejoindre la rive et de se carapater vers ses amis et leurs fêtes de Noël citadines (laissant la combinaison orange devant les petits hummocks bleutés formés par la marée puis grimpant un couloir de neige et de roc choisi bien raide).

J’ai préféré rester à bord, seule à seule avec le Père Noël. Seuls, non. Il y avait aussi Moqi le fantôme, un ou deux corbeaux et le groupe électrogène à emmailloter, bichonner à ses heures,  écouter haleter et cracher dans la banquise.

 


3 réflexions sur “On a marché sur la glace, par Karin Huet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s