Des nouvelles du froid, par Karin Huet

La chasse d’eau des cabinets à la turque du bateau est un seau d’eau de mer puisé par-dessus bord. La courtoisie mangonautique commande de le remplir à nouveau pour l’usager suivant. Depuis quelques jours, l’usager en question découvre cette eau salée GELÉE, sur une profondeur insondable. L’usager s’esbaudit, agite le seau, balance quand même la purée ; les glaçons se feuillettent contre l’émail du chiotte et, à leur manière, font leur office ; l’usager se félicite, tout cela est de bon augure. Bientôt la banquise !

Grande trotte hygiénique vers le bout de l’île, hygiénique et néanmoins circonspecte, de touffe de toundra en touffe de tourbière, à enjamber les creux masqués par la neige ou les pierres trop givrées. Plein Est, mais oui ! le seau-augure a dit vrai ! les anses très peu profondes commencent à s’englacer. Sur l’horizon, quelques points biscornus, d’une blancheur incontestable : on a reconnu les icebergs de la baie de Disko.

Dans l’intérieur de l’île, les cascades sont vitrifiées. Deux chasseurs traversent un lac à pied sec. La voix publique prédit que l’hiver sera froid. Les corbeaux haussent les ailes et voltigent.

dscn9613

dscn9599

dscn9595


2 réflexions sur “Des nouvelles du froid, par Karin Huet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s