Paulatuk-Argo Bay : dernière station et fermeture de la ligne, par CZH

À bord, Philippe vient d'ouvrir les paris :

Question N°1 : À quelle date l'eau va-t-elle geler en surface ?
Question N°2 : À quelle date le bateau va-t-il être bloqué ?

Le prix pour le vainqueur ? Une crêpe au Nutella supplémentaire. Nos réponses ont été consignées dans le carnet d'observations météo.

Au petit matin, nous avons effectué notre dernière traversée avec le Manguier sur Argo Bay. Les prochaines virées au village se feront en moto neige. Quand ? Vous l'apprendrez avec le nom de l'heureux gagnant de la crêpe au Nutella …

Mais avant que la mer ne se fige et immobilise le bateau, il y aura encore quelques coups de vent à parer nous obligeant à changer de mouillage dans l'enceinte de la baie pour nous protéger au mieux du clapot soulevé par les rafales. Le prochain est d'ailleurs prévu demain soir. Du Sud-Est. Nous testerons pour l'occasion une nouvelle échancrure de la côte. Philippe s’affaire à découper d'autres lattes de bois pour consolider les toiles de notre grand paravent. S'agirait pas que tout s'arrache !! En une version inédite des trois petits cochons : "Et le loup souffla si fort, si fort que le chapiteau s'envola !" Un poil désordre tout de même.

Philippe m'appelle pour l'aider à fixer les lattes. Le travail se fait sur l'extérieur de la coque et nécessite de maintenir l'annexe collée à flanc du Manguier. Quelques vis coincées entre les lèvres, je l'entends siffloter. Quoi donc ?  "Il était un petit homme, pirouette cacahuète … qui avait une drôle de maison …" Bzzz, une vis. "Pirouette cacahuète". Bzzz  "sa maison est en carton" Bzzz  "les escaliers sont en pap…"

– Tu voudrais pas prendre le scotch pour rafistoler ce trou dans la bâche ?

À terre, au gré du vent les collines se couvrent puis se découvrent d'un léger duvet de neige prenant des aspects bruts et contrastés de céramiques japonaises. Le ciel est gris perle avec des nuages en forme d'ailes d'oiseau.

Dans le carré, Agathe s'échine sur une nouvelle leçon de mathématiques en anglais. L'art de faire du deux en un. Mary, son institutrice lui a prêtée un manuel et donné sa bénédiction pour travailler seule. Après, elle préparera la pâte à pizza parce qu'aujourd'hui, c'est lundi et c'est au menu !

 


Une réflexion sur “Paulatuk-Argo Bay : dernière station et fermeture de la ligne, par CZH

  1. Bonjour les jeunes,
    Avant que de tenter de trouver la bonne réponse, je souhaiterais savoir si je pourrais (si je gagne) changer le Nutella par du sirop d’érable ?
    A quand des photos du bateau des petits-cochons ?
    Dans le ciel, ce n’est pas plutôt des queues de cheval (et aussi peau de maquereau) pour illustrer le dicton de marin anglais : »Mackerel skies and mare’s tails, sailors furl their sails »
    Vieux proverbe de marin anglais, qui veut dire: ciel à peau de maquereau et queue de cheval, les marins ferlent leurs voiles.
    Courage à vous trois et surtout à la petiote qui doit follement rigoler à faire des maths en anglais !
    Question bouffe, normalement le lundi, c’est raviolis non ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s