Argo Bay, par Phil le marin

Ça y est ! Nous avons réussi à rentrer dans Argo Bay !

Nous voilà donc à la fin de nos navigations d'été, et nous avons trouvé notre lieu d'hivernage ! C'est d'ailleurs celui initialement prévu, à savoir Paulatuk. Argo Bay est un peu à l'écart du village (7 milles à l'entrée de la baie). On voit les lumières de la ville le soir (la nuit commence à revenir), c'est réconfortant au milieu de l'Arctique, mais on est suffisamment éloigné pour être vraiment "into the wild". Un bon compromis, qui nous permettra de pouvoir aller au village en motoneige une fois l'hiver installé, et d'avoir régulièrement de la visite, sans en avoir trop quand même ! Les gens du village sont vraiment très accueillants, souriants, et on est vraiment content de pouvoir passer l'hiver ici.

Entrer dans la baie n'a pas été une mince affaire. Encore une fois, merci Thierry de tes cartes Google Earth qui nous ont permis de trouver le chenal d'entrée. Il nous a fallu quand même deux heures, et un certain nombre d'échouages aussi (mais sans gravité aucune). Michèle était dans le nid de pie, Jean Philippe Carole et Cécile dans l'annexe, cherchant le chenal à coup de sonde …

Le mouillage est bien abrité, même si la baie est assez grande. Environ 6 m d'eau à l'endroit où nous avons décidé de mouiller pour l'hiver, au NE de la baie. J'aurais l'occasion de vous en parler en détails, vu qu'on est ici jusqu'au moins le mois de juin 2014 … Ça fait assez bizarre de se dire cela …

Je me suis renseigné sur la période habituelle de l'embâcle ici, et il semblerait qu'elle se situe autour de la mi-octobre. Mais changements climatiques obligent, ces dernières années, ça n'a pas été aussi régulier qu'avant. La période de l'embâcle est un moment délicat pour le bateau, et je tiens à être à bord pour pouvoir agir directement si besoin (il est important par exemple de bien orienter le bateau, ici cap au Sud, car les vents forts et dominants sont de secteur sud, et, combinés avec les très bases températures -il fait régulièrement moins 40°C ici -, créent une température ressentie extrêmement basse. Mieux vaut ouvrir la porte du carré dans le bon sens si on ne veut pas glacer l'intérieur !!!). Par ailleurs, l'embâcle est une période transitoire où la mer, déjà gelée en surface, n'autorise plus l'utilisation de l'annexe, mais n'est pas encore assez épaisse pour supporter le poids du skidoo. Donc c'est une période où l'on est un peu coincé à bord …

Nous entrons maintenant dans la longue période de préparation du bateau pour l'hivernage, période excitante qui renvoie à celle de l'enfance et de la construction des cabanes ! Et nous saurons bientôt, en fonction de ceux qui potentiellement pourraient venir à bord garder le bateau, quand nous pourrons rentrer en France …


Une réflexion sur “Argo Bay, par Phil le marin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s