19 août, Paulatuk, par Phil le marin

Nous avons
quitté en fin de matinée le magnifique mouillage de Summer's Harbor, dans l'île
Booth (voir blog à venir …) pour contourner le cape
Parry. Petit vent de NE, un peu de clapot, mais pas vraiment désagréable.
Enfin, pour les 110 tonnes du Manguier, parce que souvent je pense au "bon
vieux temps" où je naviguais sur mon muscadet, pour qui ce clapot eut été
fort désagréable ! Temps couvert et gris. Un peu de crachin et de brume par
moment. Toujours pas mal de courant d'Est aussi… Le Cape Parry arrondi
(minéral et superbe), nous faisons route vers Clapperton Island, où les cartes
montrent une baie bien abritée au nord, mais sans aucune sonde. Approche
prudente, Michèle est dans le nid de pie et nous renseigne sur les fonds, l'eau
étant incroyablement claire (pour l'Arctique). L'île Clapperton, à 20 milles au
nord de Paulatuk, pourrait être un bon lieu d'hivernage, si la baie est
accessible. Peine perdue: pas d'eau à l'entrée, un cordon de sable en barre
l'entrée.

Nous repartons vers Paulatuk, après avoir eu quelques émotions avec les
remontées de fond.

Mouillage à 21 h par 4 m d'eau devant Argo Bay. Au petit matin, l'annexe
est mise à l'eau et nous partons en repérage pour savoir si cet autre lieu
possible d'hivernage est accessible au Manguier (je rappelle que le Manguier
cale 3,40 m, ce qui limite beaucoup l'accès aux abris, surtout en Arctique).
Nombreux sondages, repérage d'alignements pour entrer. Ça devrait le faire,
mais nous ne tentons pas l'expérience. D'autant que nous ne savons pas si, à
l'intérieur de la baie, il y a suffisamment d'eau. En milieu de journée, nous
levons l'ancre pour Paulatuk, 7 milles plus à l'Est.

Nouveau mouillage par 4 m d'eau, face au village, bien calme en ce dimanche
après midi. Nous décidons quand même d'une descente à terre, et à peine
arrivés, nous sommes accueillis par le maire Ray Ruben, avec qui j'avais été en
contact mail par l'intermédiaire de Thierry. Accueil très chaleureux, passage
au coffee shop et retour à bord sous la pluie.

Ce matin, on a eu droit à un "conseil municipal" pour nous dire
ce qu'on pouvait faire et pas faire, et surtout où hiverner le Manguier. Les
solutions retenues sont Argo Bay (puisque le Manguier ne peut pas entrer dans
la lagune de Paulatuk), et en second lieu Pierce Point, plus éloignée (40
milles), mais très bien protégée. C'était un moment bien sympa.

Réunion
A gauche le mayor, Ray Ruben, accompagnés des représentants de l'association Inuvialuk et des chasseurs/trappeurs

Ce soir, Ray vient manger à bord. Demain on retourne dans Argo bay pour
essayer de rentrer dans la baie, car de l'avis de tous les "locaux",
ça devrait être possible. Videremu …. Si ça marche, c'est sans doute là qu'on
passera l'hiver, sinon, on continuera notre prospection. Pierce Point ?
Ulukaktok ? Who knows ?

A part ça, on va bien, et on a hâte à vrai
dire de voir tomber les premiers flocons …


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s