Welcome to Nome, the sad town … par Phil le marin

De Platinium à Nunivak, il nous a fallu
une petite journée, qui ne peut plus d'ailleurs se compter autrement qu'en
heures, puisque le jour ne disparait plus. Le soleil se couche lentement à
l'horizon vers minuit, mais le jour persiste jusqu'à son lever, vers 5h30.
Très peu d'eau dans cette zone (je veux dire de profondeur …), et c'est les yeux
rivés au sondeur que nous avons fait route. Souvent à peine 5 mètres, quand on
sait que le Manguier cale 3,40 m … mais quel plaisir de naviguer avec un
équipage de cet acabit, rompu aux choses de la mer et à celles de la vie en
groupe. Tout se fait tout seul, sans qu'il soit besoin de dire quoique ce soit.
Tout est anticipé. C'est un régal ! Seule discipline imposée, celle des quarts
de "nuit": deux heures chacun, donc 6 heures de repos entre les quarts.
Que du bonheur !

Repas glace

A Mekoryuk, le seul lieu habité de l'île de Nunivak (merci pour l'info sur Curtiss, Oncle Jean),
que je retrouvais 4 ans après ce mois d'octobre 2009 où nous avions mouillé
sans pouvoir descendre à terre (panne de moteur HB), nous sommes restés 2
jours, attendant que le petit coup de vent de sud soit passé. J'y ai
découvert  des natifs souriants et
chaleureux, ce qui est d'autant plus remarquable que ce sont des iliens. Qui
nous ont d'ailleurs bien précisé qu'ils parlaient Chupik, et non Yupik comme
sur le continent … 200 habitants à Mekoryuk … Bonjour se dit
"Tchamaï", et puis j'ai appris à dire au revoir "Birtchik" !

J'ai aimé cette escale, ces gens calmes et
sereins, dans un village sec (sans alcool). J'aurais aimé partir à la chasse
aux morses avec eux (le fait que nous ayons vu des morses a soulevé une fièvre
intense dans tout le village. Où ? Combien ? Sur la banquise ? Nageant ?), mais
il a fallu repartir bien sûr …

DSC_0053

Direction Nome, 240 milles plus au nord,
dont plus de la moitié … au milieu des glaces ! Et oui, beaucoup de glaces
cette année, très curieusement d'ailleurs car la température est depuis notre
arrivée excessive … mais n'anticipons pas. Les retrouvailles avec les glaces
flottantes sont toujours aussi belles, d'autant que la mer était plate et le
soleil présent !

DSC_0054

Encore des troupeaux de morses (plus de 100 peut être à un moment), mais nageant cette fois-ci. Toujours le même régal.

Morses

Et puis nous sommes arrivés à Nome …

Il y a des lieux, comme des gens, qui vous
plaisent ou vous déplaisent d'entrée. Sans que l'on sache vraiment pourquoi. En
l'occurrence, je sais pourquoi je n'aime pas Nome ! Après avoir bataillé une
heure pour arriver à se mettre à quai, car il n'y a pas assez d'eau, nous avons
décidé de fêter notre arrivée en allant au resto. Embarras du choix dans cette
ville touristique où les bars succèdent aux magasins de souvenirs … Sur les
marches d'un bar, 2 natifs, complètement ivres (je précise pour ceux qui ne le
sauraient pas que, génétiquement, les natifs n'ont aucune résistance à
l'alcool, d'où la fameuse eau de feu colportée par les blancs …), édentés,
nous regardant avec toute la détresse du monde Welcome to Nome, dit elle, puis
en baissant les yeux, the sad town …

Welcome en effet. Nome c'est un peu ça: des
natifs ivres, un décor de théâtre à la Hollywood, des chercheurs d'or sans le
sou, et de riches blancs qui vendent les pelles (je fais là un raccourci par
rapport au livre de Michener Alaska où l'héroïne comprend très vite que pour s'enrichir en Alaska, il ne faut pas être chercheur d'or, mais vendre à prix d'or ce dont ils ont besoin …). La mécanique, bien rôdée, marche à merveille. Donc ici tout est cher (75 $ la nuit pour le Manguier, sans eau ni électricité bien sûr …), et tout est faux. Bref, vous l'avez compris, c'est pas le coup de foudre pour Nome, même s'il y a du camembert et des mangues au supermarché …

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s