Une réflexion sur “Des records dont on se passerait bien, par Phil le marin

  1. La météo autour de cet équinoxe d’automne 2011 est pleine de surprises …
    La carte de l’Océan Arctique ci-dessus montre que mi septembre, il n’y avait plus le moindre glaçon à mettre dans le pastis ni sur le passage du Nord Est, ci sur celui du Nord Ouest.
    A Marseille, la nuit du 20 septembre, 50 noeuds de Mistral … rien avant, rien après.
    Pendant tout le mois de septembre les Bouches du Rhône ont subi une chaleur constante, baignée de pollutions propres à dissuader le coureur même le plus acharné à s’entrainer pour le Marseille Cassis …
    Début octobre, le 8 exactement, la carte des vents sur le golfe du Lion prenait une allure que même Brassens n’aurait pu chanter dans sa Supplique pour être enterré sur la plage de Sète.
    La preuve dans le blog http://fra35559.blogspot.com

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s