21 janvier 2010, Première ballade dans le port, par Phil le Marin

Luis est dans son atelier avec sa dernière capture : un
bison de 400 kgs environ ! ambiance …

DSC_0001_2

Je pars marcher sous ce beau soleil et malgré le froid. Les
bateaux de pêche vont et viennent, incroyable ! c’est vraiment des
durs ! va falloir que j’embarque quand même !

Toujours beaucoup de mal à me faire à la nouvelle
heure : la journée je suis au ralenti, et je me réveille systématiquement
à 2/3 h du mat. Patience …

Le groupe électrogène a démarré au quart de tour, j’ai
réussi à allumer le chauffage que Angel nous a prêté. Délice : 19°C dans
le carré. On s’organise … Mais il pleut il pleut bergère. La glace qui recouvre
toutes les parties métalliques à l’intérieur du bateau ( eh oui !) fond
doucement, et ce sont de véritables rivières qui coulent des capots. S’il se
trouve parmi les lecteurs du blog des gens de bons conseils pour endiguer ces
problèmes de condensation, je suis preneur !

Sur ce, chers amis, je vais de ce pas au coffee shop, faire
ma leçon de conversation en langue anglaise avec les péchous du coin, et vous
poster ces quelques petites nouvelles.

Je confirme, tout va bien à Sand Point !

DSC_0005_2

DSC_0012_2

DSC_0026_2


2 réflexions sur “21 janvier 2010, Première ballade dans le port, par Phil le Marin

  1. Heureux de savoir que le Manguier et son capitaine vont bien ! Quant au problème de la condensation, à part ventiler, je ne vois pas d’autre solution 😉

    J'aime

  2. Salut Phil!
    Pour la condensation, d’abord l’isolation. Toutes les parties métalliques internes apparentes, qui sont en contact avec l’extérieur soit directement, soit par conduction, doivent être isolées,la qualité et l’épaisseur de l’isolant dépendant de la différence de température à supporter. C’est valable pour tous les bateaux métalliques. Pour les panneaux, s’ils sont fixes tu peux faire un « double vitrage », intérieur ou extérieur, avec du plexi. Pour les panneaux ouvrants ce que j’ai fait sur Skoiern c’est de mettre du plastique d’emballage à bulles,à l’extérieur entre le plexi et les étuis des dits panneaux. Ca laisse passer la lumière et tu crois toujours qu’il y a de la neige…ce qui n’est pas grave. Et puis comme le dit Olivier, ventiller et chauffer. En général ça commence à condenser au dessous de 13° à l’intérieur. Allez bucheron, au boulot!
    Bon courage
    Patrick et Anne Marie

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s