Sand Point, terminus, tout le monde descend … par Philippe Hercher

Sand Point, Popof Island, Alaska. . Encore un lieu dont j'ignorais l'existence il y a si peu de temps ! Merveille du voyage …

Notre dernière journée de nave est un ultime cadeau du ciel : le ciel est dégagé, très vite le mont Pavlov apparaît et ne nous quitte plus jusqu'à notre arrivée ; le Mont Pavlov, 2714 mètres, plongeant dans la mer.

DSC_0084

Nous nous retrouvons en famille à Sand Point, «le club des 5» (pour ceux d'une certaine génération) ! Cécile, Judith, Agathe et les deux Philippe, les seuls de ce merveilleux voyage a avoir réalisé l'intégralité de la route, depuis Bastia. 11.000 milles de parcourus sur presque 6 mois, mais je vous réserve les bilans dans quelques jours !

Comment nous sommes nous retrouvés à Sand Point, alors que nous étions partis pour Tokyo ?! D'abord, et sans doute essentiellement, parce que pour moi, l'aventure et le voyage s'écrivent en allant … à l'aventure, laquelle, par essence même, ne peut être programmée. Si elle l'est, elle perd de son charme à mes yeux! Cela a le don d'exaspérer certaines personnes, mais je suis le roi de l'improvisation !

Mais il y a aussi des raisons plus quantifiables: nous sommes sortis de la route maritime nord tard en saison, le 25 septembre. Vous en connaissez une des raisons: vous avez partagé avec nous l'attente de nos passeports. Et comme je l'ai écrit aussi, 10 jours de retard dans l'Arctique, c'est très important. La mer de Béring est un endroit où il fait très souvent mauvais, et la côte de Russie offre peu de bons abris jusqu'au Japon. A attendre des fenêtres météo, cela pouvait nous mener jusqu'au mois de novembre … et tout l'équipage était fatigué. La famille Brossier, durement éprouvée par le mal de mer, avait déjà décidé de s'arrêter à Providenyia; et Tristan, notre cameraman, ressentait chaque jour plus durement le manque de ses deux jeunes filles. Quant au «noyau dur», plus de cinq mois de navigation leur faisait aspirer à souffler un peu! Enfin, les difficultés administratives rencontrées en Russie de l'est (Restricted Area) ne laissaient rien présager de bon pour la suite du périple russe. Et rester consignés à bord jusqu'au Japon ne réjouissait personne !

Restait à trouver le lieu s'approchant de l'idéal pour laisser le bateau pendant l'hiver. Dillingham aurait pu être cet endroit, mais la marée combinée aux glaces interdisait l'hivernage à flot. King Cove nous a bien tenté aussi, mais il y a beaucoup d'ours! Eh oui, ici, en Alaska, l'ours est une préoccupation constante: tout le monde se promène armé, et même ainsi, il faut faire très attention … Tandis qu'à Sand Point, pas d'ours! Des bisons, certes, mais c'est cool, les bisons !!!

Grâce à Richard, l'aimable capitaine de port, le Manguier a donc trouvé un petit nid douillet pour l'hiver. Bien dans le fond du port, au milieu de ses frères de mer les pêcheurs, pas loin de Fleur Australe, le magnifique voilier de Philippe Poupon, qui vient de réaliser le passage du Nord Ouest. Le fantastique accueil alaskan se poursuit ici aussi: à peine arrivée, la table déborde de crabes et de saumons; nos voisins de quai, guides rentrés de la chasse à l'ours, nous donnent leurs vivres restants (entre autre saucisses d'Alaska au renne !). Bref, «you are welcome» n'est pas un simple mot!

DSC_0098

Ce matin, émission pour la radio locale et contact avec l'école en vue de programmer notre projection/conférence. Et qui plus est, du beau temps, pour nous permettre d'hiverner le Manguier: séchage et rangement des voiles, hivernage des moteurs, et caetera!!!

Sand Point, Popof Island, Alaska. D'une île à l'autre, par la route des glaces !!!


2 réflexions sur “Sand Point, terminus, tout le monde descend … par Philippe Hercher

  1. Merci au club des 5 de continuer à nous faire partager l’aventure, et poursuivre le passionnant roman auquel Karin a tant contribué. Le capitaine aimant l’improvision, nous n’osons poser la question qui nous trotte dans la tête: »c’est quand que vous revenez profiter d’un petit nid douillet en France? Nous vous embrassons tous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s