Confort en mer de Sibérie orientale, par Karin

La mer est plate, petit Ouest-Nord-Ouest hier, petit Sud ce matin. La mer est limoneuse, nous naviguions cette nuit par des fonds de 7 mètres, à 20 milles de la côte. La mer semble vide, le seul animal entraperçu c'est, dans le détroit entre l'Asie et les îles de Nouvelle Sibérie, un canot à moteur venant du continent (invisible), nous fonçant dessus puis virant de bord, disparu. La mer est dans la brume.

A bord, on travaille du ciboulot : écriture ou préparation d'articles, répertoire des scènes du film déjà tournées, tri de photos, bilans énergétique, montage d'aquarelles. On discute énormément, en groupe étendu ou a parte. La plupart pensent déjà à l'après-voyage, notre société de marketing et de communication les y oblige.

Profitant du non-événement de cette navigation depuis Tiksi, je vais vous causer de trois éléments du confort de bord : l'eau douce, le chauffage et la communication avec l'extérieur. Vous me pardonnerez si je m'exprime en personne peu versée dans la technologie moderne.

Certains d'entre vous doivent se demander pourquoi ils sont informés au jour le jour par ce blog et ne reçoivent en revanche pas de e-mails personnels. Vexés, peut être.

Le système Iridium prêté par l'équipage de Vagabond est un truc qui fonctionne via les satellites. Un genre de gros téléphone portable suspendu dans la timonerie, relié à une petite antenne fixée à l'extérieur et reliable à l'ordinateur de la table à cartes. On peut téléphoner, émission ou réception en cas d'urgence. Chaque communication coûte cher. On peut se connecter sur Internet et envoyer ou recevoir des e-mails. Chaque connexion coûte bonbon. Ne pas envoyer d'images ni de textes html (je ne sais pas ce que ça veut dire mais vous peut être), ça augmenterait la douloureuse. Eric, notre pilote, se connecte chaque jour à minuit et à midi heure de Mourmansk, c'est le deal avec l'administration de la Route Maritime du Nord, il envoie notre position, ses infos sur hauteur des vagues, force du vent et tutti quanti, et reçoit gracieusement les prévisions météo avec les " best regards " de Babitch (sauf le week-end !). Il profite de cette connexion pour lire aussi  les e-mails de l'indéfectible Christian Dumard, qui nous aide à naviguer et envoie, à la demande, fichier GRIB (prévisions de vent et de pression) et carte des glaces (données non prévisionnelles !) en pièce jointe. Par la même occasion, Eric e-maile nos textes au fidèle Olivier Pasteur, qui se charge de les mettre en page sur le blog du Manguier.

Mais aux escales, me direz-vous ?

Oui, en Norvège, les bibliothèques publiques vous fournissent un accès gratuit à Internet et, même, vous pouvez sortir sur le quai en tenant votre ordinateur portable comme un plateau de garçon de café, errer un peu à la recherche d'une onde (?) wifi qui traîne et, l'ayant trouvée, finir par établir votre bureau sur un bitte d'amarrage ou sur une pelouse près d'un buste en bronze d'Amundsen.

En Russie, c'est une autre affaire. A Mourmansk (430 000 habitants), nous allions lire et envoyer nos e-mails dans l'unique " cybercafé " de la ville, d'après notre agent portuaire : à l'Hôtel Méridien. Pas gratis. Et à l'air libre, aucun wifi en liberté. Malins, les Mangonautes (sauf moi) ont emporté en voyage leur téléphone portable. Et ont réussi, après quelques errements et errances, à s'acheter une puce russe et un quota d'appels internationaux. S'en sont donc donné à coeur joie à appeler leurs doux amis et parents depuis la péninsule de Kola.

Mais à Dikson et Tiksi, les puces et les quotas se révèlent inefficaces. " Ca ne passe pas ", entend-on un Mangonaute ou l'autre grommeler d'un air tristounet. Vous aurez compris d'autre part que le cybercafé, dans ces cités étranges, est une vue de l'esprit. Donc : acceptez nos excuses et accrochez-vous au blog !

Je remets à plus tard mon exposé sur l'eau et le chauffage car voici venir mon quart de barre.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s