Fin de résidence, par Phil le marin

La deuxième résidence d’Artistes en Arctique vient de se finir, le 2 avril très exactement. Cette résidence aura été placée du début à la fin sous le signe de l’expérimentation. Lors du briefing d’arrivée – nous organisons pour chaque résidence une réunion à l’arrivée, une autre à 15 jours, et une autre en fin de résidence – j’avais prévenu les artistes du caractère expérimental de cette résidence qui, pour la première fois, ne se déroulerait pas à bord du Manguier à Qammavinguaq. Mais bien entendu, j’étais loin d’imaginer que nous irions aussi loin dans la nouveauté !

D’abord, la résidence est finie, mais les artistes sont toujours ici !

Ensuite, et compte tenu de ce fait, il n’y a pas eu de kaffemik d’au-revoir, kaffemik au cours duquel les artistes sont censés présenter leur travail aux habitants d’Akunnaaq.

Enfin, et surtout, on ne sait toujours pas quand le retour sera possible …

En attendant, les artistes continuent d’être logés à la Maison des Artistes moyennant une participation symbolique aux frais de fonctionnement (5 € /jour) et gèrent eux-mêmes leurs repas. Jusqu’à quand ? Impossible de le savoir, pas plus que vous qui lisez ces lignes ne savez jusqu’à quand durera ce confinement forcé … Les vols avec le Danemark sont censés reprendre le 11 avril, sous réserve, et puis ensuite comment rejoindre la France ?

En attendant, nous avions émigré depuis vendredi sur le Manguier et avec « toute la bande » à Qammavinguaq, car il y avait une prévi de fort vent de NE pour tout le week-end. De fait, ça a soufflé très fort pendant trois jours. Mais quel plaisir de se retrouver dans ce petit havre de paix. D’ailleurs, énorme surprise, cette résidence plutôt « bruyante », une fois immergée dans le calme du bateau et de Qammavinguaq, s’est mystérieusement transformée … Les repas ont été largement agrémentés des produits de la mer: oursins, moules, morues !

Surprise en arrivant à Kassarfik, que nous visions pour une marche vers Aasiaat: la baie était encore complètement gelée !

Retour donc à Qammavinguaq, puis Akunnaaq hier dans l’après midi, et travaux d’entretien sur le Manguier aujourd’hui. La routine s’installe !


Une réflexion sur “Fin de résidence, par Phil le marin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s