Et vivre le présent, par Phil le marin

En écho au dernier billet de Férial, Se souvenir du futur, je viens noter de façon très prosaïque quelques données sur le climat en ce 22 octobre 2019:

Toujours pas ou peu de neige, une différence notoire entre Akunnaaq et Aasiaat (plus froid/neigeux à Aasiaat), des journées magnifiques de soleil, de plus en plus bas sur l’horizon ! des températures autour de 0°C, un peu moins la nuit, un peu plus à l’abri du vent …

Et de fait (Bénédicte), j’ai pu constater que les morues sont plus friandes de crevettes que de rien du tout ! CQFD !

Parure d’hiver en toiles à voiles: GV du cata de Gustavo construit en 1989 au Brésil, Ge lourd du père de Titien donné pour le voyage inaugural en Tunisie en 2005 !
Sculpture/séchoir à morues. L’art sur la mer …


2 réflexions sur “Et vivre le présent, par Phil le marin

  1. Les nourritures terrestres. Extrait « Manger, humer l’air du temps, savourer, flairer le silence du vent.
    L’espace chaleureux du carré nous protège de la rudesse des éléments, de l’isolement. Dehors, tout est si grand, infiniement éblouissant. »

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s