Retour à Aasiaat, ou l’éternel Immaqa …

Cette année, nous l’avons dit de nombreuses fois dans ces lignes, la glace est très mauvaise. Conséquence directe, la difficulté de prévoir longtemps à l’avance les déplacements en moto-neige pour rejoindre Aasiaat. Et comment expliquer (en Groenlandais en plus) que 5 artistes « doivent » être jeudi 14 mars à Aasiaat pour prendre leur avion pour la France … La notion de « devoir » semble très lointaine ici, où ce qui commande avant tout est l’épaisseur de glace. Et cela varie d’heure en heure, de jour en jour. Selon le cycle de la lune par exemple, la glace est plus ou moins solide (courants marins sous-banquise). Selon l’épaisseur de la neige tombée, la glace est plus ou moins dure, la neige créant une couche isotherme. Selon l’heure du jour, la glace est plus ou moins friable. Et puis bien sûr, il y a les « priorités ». Et dans ces priorités, la chasse au narval est quand même une autre affaire que de transporter quelques uluberlues venues « créer » en milieu extrême …

Du cairn, le point d’observation, on passe des heures à scruter l’horizon aux jumelles … Qilalugap ?

Bref, tout cela est très compliqué, et il aura fallu attendre le matin 11h pour savoir que nous pourrions partir à 15h pour rejoindre Aasiaat ! Mais que cela est usant pour l’organisateur !

Récompense : une magnifique randonnée en moto-neige, par un temps superbe, neige fraichement tombée nous permettant de rouler dans des paysages vierges.

Le départ de Qammavinguaq, avec pas moins de 5 moto-neiges !

Et bien entendu, les amis fidèles, Einar et Ito, Casper, pour loger les unes et les autres à notre arrivée à Aasiaat !

Ce soir soupe de poisson/crevettes préparée par Einar, bugnes toutes fraîches cuites par Ito, salade composée du Manguier et petit vin blanc de Catalogne. Ensuite soirée avec Torben, Maria et Casper au Tulugak ou au nouveau Café Aasiaat, qui parait-il est très bien …

 

On attend le cargo avec impatience à Aasiaat. Pas beaucoup plus de fruits frais à Aasiaat qu’à Akunnaaq !

 


3 réflexions sur “Retour à Aasiaat, ou l’éternel Immaqa …

  1. que c’est beau ! un grand bravo à Phil Le Marin pour avoir su créer et organiser un événement aussi exceptionnel: tous les jours j’ai rêvé en suivant vos aventures … et un grand bravo aux artistes pour s’être engagés dans cette aventure créative, les quelques échantillons de leurs travaux que nous avons pu voir sur le blog sont pleins d’émotion !… et donnent envie de vous rejoindre chez les Inuits…

    Aimé par 1 personne

  2. Quelle magnifique randonnée dans ces paysages vierges, sous ce superbe soleil !
    Bon retour tout le monde, merci à Phil pour sa conception de cette merveilleuse aventure.Nous avons hâte d’entendre le récit de ce mois inoubliable par ces étonnants artistes!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s