« Il lupo perde il pelo, ma non il vizio », en hommage à Sandro, par Phil le marin

Sandro a débarqué un beau matin dans mon atelier de Cabo Frio, accompagné de deux autres gars. Avec son inimitable accent italien, il m’explique qu’il vient de Rio où il doit faire une réparation sur le voilier de Titouan qui a talonné quelque part devant le Cap Horn … et qu’il est à la recherche de résine époxy … Alors, comme il a entendu dire qu’il y avait un français qui construisait des multicoques en West System quelque part du côté de Cabo Frio, le voilà !!!

C’était dans les années 80, le premier Vendée Globe. J’ai oublié la date exacte, mais pas le repas de « carne seca » le soir, ni le retour à Rio le lendemain, ni les années d’amitié qui s’en suivirent …

Et hier, en enfilant ma parka, je n’ai pu m’empêcher de penser à lui et à ce proverbe italien qu’il m’a un jour lancé, l’œil rieur :

« Il lupo perde il pelo, ma non il vizio ! »

La première image a été faite dans le canal de Beagle, en 1981, à bord du Curza II. Sur le dos de Phil le marin (il est bon de le préciser car le look a changé …) une doudoune offerte à l’époque par le Vieux Campeur ainsi que tout le reste de notre équipement.

La deuxième hier, dans le canal d’Akunnaaq ! Même doudoune ! Incroyable !

Pratiquement 40 ans entre les deux images (Ô mon Dieu … !!!), et même si j’ai gardé à peu près « il pelo », ce qui est sûr c’est que « il vizio » reste toujours le même !

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s