Vertigo, par Cora

Je me penche comme sur un puits
sur la glace intacte du lac-source.
Vertige :
Mon esprit s’y précipite comme on titube à trop regarder les étoiles.
Solide ? Fragile ?
Dans cette masse épaisse qui porte nos lignes de fuite éphémères,
les fractures en couches résonnent des derniers big-bangs
et ses constellations ouvrent des perspectives sur l’infiniment petit.
Oh!
Tout est là,
l’univers en miroir sous nos pieds.

Vertige


3 réflexions sur “Vertigo, par Cora

  1. Cora, ton récit me rappelle ceux de cet ami glaciologue qui parcourt les terres austères pour mesurer, dans des profondeurs de strates gelées, l’âge que pourraient avoir la Terre et les choses. Love

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s