Ne jamais oublier … par Phil le marin

… que le Manguier est avant tout terre de partage. Et qu’un bon partage commence souvent par une bonne table !

Donc sur le Manguier, fi des conserves et autres déshydratés, on cuisine … Et Rémi nous a concocté un roulé d’agneau (groenlandais) dans sa croustade de pain qui à lui seul valait la peine de faire cette résidence !!!

Dans le plat en terre du Nordeste, ramené sur le Curza IV depuis le Brésil en 92 !

 

Un petit roulé aux champignons, abricots secs et j’en tais quelques autres …

3 réflexions sur “Ne jamais oublier … par Phil le marin

  1. et dire qu’à Grenoble, aujourd’hui, on a mangé des pâtes à midi, du riz le soir, après des blinis et du tarama en apéro : je crois bien que, même à distance, il vaut mieux reluquer les agapes du Manguier

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s