Absents mais bien vivants par Phil le marin

Et oui, nous étions « ailleurs ». Un ailleurs que je me dépêche de partager avec vous, tellement il est riche d’émotions diverses mais toutes fortes !

Commençons donc par la soirée de Noël, et ce petit billet préparé depuis quelques jours déjà !

Lundi 25 décembre – Noël à Aasiaat

Noël au Groenland, c’est du sérieux. Les offices religieux commencent dés le 24 décembre à 8h du matin, puis 10h, 15h et 17h. Idem le 25. Idem le 26. Compte tenu de nos innombrables compromis, ( ! ) c’est l’office de 15h sur lequel nous jetons notre dévolu. Office se résumant en fait à des chants, accompagnés d’un harmonium. Le pasteur est une femme, qui lit de brefs passages de ce que j’imagine être la Bible, en groenlandais. Nous pensions que les habitants d’Aasiaat auraient revêtus leurs habits de fêtes, hautes bottes colorées de cuir de phoque, pulls multicolores et broderies de perles, comme pour les baptêmes et confirmations, mais non, pas pour Noël ! L’habit traditionnel du Groenland moderne est devenue la Canada Goose ! Et oui désolé mon cher Laurent (Lestra) de citer dans ces lignes une marque concurrente, mais force est de reconnaître l’incroyable succès de ces vestes/manteaux au Groenland.

Nous avions prévu une tournée des amis après la cérémonie, et, histoire de ne pas arriver les mains vides, j’avais cuisiné quelques « canistrelli » en début d’après midi (à la bière, n’ayant pas de vin blanc, et ça marche très bien !). Premier arrêt chez Ito et Ejnar, nous poursuivons chez Suluut et Marianne. On boit du café à tire-larigot … retour au Seaman’s home où nous savons que Peter et Johannes vont dîner. Pensant simplement leur faire un petit coucou, mais pas du tout, nous nous retrouvons attablés pour un Noël des plus originaux qui soit, immergés dans la sphère missionnaire luthérienne du Jutland Nord. Et pourtant ais je envie d’écrire, une bien agréable soirée. Je suis entouré de 3 médecins venus travailler à Aasiaat, le premier palestinien, le second iranien, le troisième irakien ! Tous trois musulmans vivant au Danemark ! La table est hétéroclite, et compte toutes les âmes esseulées d’Aasiaat.

Le repas est suivi d’une lecture de psaumes, puis de chants divers et variés (nous entonnerons même Douce Nuit en français !), d’une course poursuite traditionnelle au Danemark autour des sapins de Noël, et enfin d’un bingo qui nous conduira au lit ! Tout cela orchestrée d’une main de maître par l’intendante du Seaman’s home.

Le 25 nous reprendrons notre tournée marathonienne, en allant chez Jens et Mona, que nous n’avions pas eu le temps de voir la veille.

Le départ pour Akunaaq a donc été ajourné à une date ultérieure …

Samedi 23 décembre –  Une journée de pêche

Avec 4 belles morues de prises !!!

 

Soucieux, Capitaine ? Non, c’est juste le moteur qui est plein de glace …

Prémices d’embâcle ?
Première prise de Loulou. Il y en aura quatre, dont une pour Mona, of course …

 


Une réflexion sur “Absents mais bien vivants par Phil le marin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s