Et les journées s’égrennent, par Phil le marin

Avec beauté et douceur écrivait mon gourou B. Moitessier … Et même si le bateau est immobile, c’est un peu le cas …

Disko dans le lointain

Nous avons passé la soirée d’hier avec Einar, Itu, et Rikke, choisissant dans l’épais catalogue de ses productions un ou deux de ses dessins pour les incorporer au catalogue de la résidence. Nous allons essayer d’intégrer dans ce catalogue certains travaux d’artistes d’Aasiaat, comme Einar, Jens, Maria. Antoine en a profité pour faire quelques portraits de toute la famille, le fil directeur de son travail semblant se préciser.

Retour à pied au bateau sous une lune éblouissante, absolument superbe.

Quelques images aussi des journées pêche,

Et un croquis de Béa, qui démarre toute une série sur la vie à bord,


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s