Les panses et les yeux des Mangonautes, par Joss et Phil Oddou

Une ambiance de "backery" commence à régner à bord : les mains pétrissent les farines au levain.
Après mon tour avec Philippe O, que j'appelerais bien Loulou, Olivier et Robert s'y sont mis hier avec un franc succès. Aujourd'hui, le quart montant pour enfourner c'est Patrick et Philippe R, que j'appelerais bien Riri (devinez qui est Fifi !).

Mais s'il n'y avait que le pain cuit à bord pour réjouir les Mangonautes !

Chaque jour apporte son lot d'émerveillements.

Pour les panses :
Hier soir, rougail de morues mitonné sur le pont arrière au réchaud eskimo par maître Robert.
Jeudi midi, sur la plage à marée basse, c'était paella du Fifi avec morues et moules du Labrador, accompagnées d'oeufs embrochés au "spedu". Et oui , nous savons faire cuire les oeufs à la broche !
L'autre jour, y'avait bouillabaisse du Loulou avec araignées, poissons pochés, et petits foies de morues grillées, un autre soir, les derniers filets d'omble rôtissaient au barbecue sur le balcon du Manguier.
Et puis on s'est encore régalé avec la soupe de pourpier de mer de Patrick, la salade de bleuets d'Olivier, les canistrelli -cookies de Cécile !
D'ici la fin de cette troisième semaine d'aventures entre Groënland et Canada, on annonce du crumble à la rhubarbe Labradorienne, et les petits- fours d'Agathe à la confiture de baies qui n'iront pas aux corneilles !

Pour les yeux, c'est Dame Nature qui régale et là c'est un festival permanent !
Juste un aperçu d'hier :
Baletti de baleines qui soufflent, plongent et exhibent leur majestueuse caudale ou qui nagent, sautent et nous en mettent plein les mirettes avec leur gros dos sombre et luisant.
Autour d'elles, rafales de fous de Bassan …
Encore quelques petits icebergs coincés au fond de criques sombres.

Ce matin ceux qui sont allés à terre ont vu l'ours (le Black) ! méfi !
Avec Olivier, nous sommes allés à la rencontre de Canadiens qui viennent passer le week-end dans leur cabanon du bout du monde pour pêcher la morue !
Leur petit village est en partie abandonné par d'anciens pêcheurs, mais d'autres cabanons sont clinquants, sous leurs antennes paraboliques …

Tout doucement nous nous rapprochons de la civilisation Quelques bruits de moteur hors bord se font entendre …


2 réflexions sur “Les panses et les yeux des Mangonautes, par Joss et Phil Oddou

  1. Non mais c’est pas un peu trop de bonnes choses à la fois là?
    Et le sommeil, ça va? Pas trop dur avec l’immense silence, le ressac qui berce, la fraicheur de la nuit, le souffle des baleines?
    Vos panses et mirettes remplies envoient de bonnes petites ondes qui fleurent bon!
    Ici c’est l’explosion des saveurs habituelles d’un bel été : tomates, aubergines, basilic, pêche, pasteque… Plus adapté au climat, même si les orages de fin aout rafraichissent bienheureusement l’atmosphère.
    Je vous souhaite un bon retour progressif à la civilisation…

    J'aime

  2. Un petit coucou de Siros (64) ou nous avons fait partager les aventures estivales du manguier. Tout le monde ici vous envoie le bonjour. Bises

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s