C’est le printemps ! par Phil le marin

Sur le calendrier, c'est indéniable. Et même très bientôt ce sera l'été … question température, ça l'est un peu moins. Depuis le dernier grand redoux dont vous avez eu des échos, le thermomètre monte rarement au-dessus de 0° C en journée, et il est plutôt bien accroché au -6°/-8°C … le tout agrémenté d'un vent de NE qui rend l'atmosphère glaciale … Le temps est très souvent gris, couvert, les nuages bas. Pas de quoi appeler ça le printemps.

Et pourtant …

Déjà le soleil, lui, ne s'est pas trompé. Depuis plusieurs semaines, le jour est permanent, 24h/24 il fait grand jour ! Et depuis quelques jours, c'est aussi le soleil de minuit ! Le soleil descend sur l'horizon au N/NW, et puis à minuit, au lieu de se coucher, il recommence sa montée vers le N/NE ! C'est vraiment fantastique !

Et puis les animaux aussi. Je vous ai parlé il y a quelques temps des oies, qui arrivent par dizaines, par centaines, et maintenant par milliers. Ce matin, il y en avait partout sur les collines. C'était blanc d'oies ! Des milliers d'oies !

Hier, nous avons installé un observatoire ornithologique, en l'occurrence nous avons monté la tente un petit peu en amont de l'embouchure de la rivière. Encore gelée, mais laissant apparaître des flaques d'eau libre, la rivière est un endroit privilégié pour rassembler les premiers migrateurs. Planqués dans notre tente, que nous avons équipée avec matelas, duvet, thé et même bear spray (anti ours …), nous observons à loisir les cygnes, les bernaches du Canada, les oies des neiges ou bien les canards pilet.

Pour le moment. Car ne devraient pas tarder à arriver les grèbes, les plongeons, les grues … Un vrai paradis pour photographe !

Au loin, sur la banquise, des phoques et leurs petits sont sortis de leur trou pour prendre les rayons de soleil que ce matin nous apporte …

DSC_0011

Je l'ai déjà écrit, mais jamais assez : Gracias a la vida !

Ah oui ! avant de finir avec cette évocation bucolique du printemps, cet petit extrait succulent de la très respectable Grande encyclopédie des oiseaux de Gründ:
Chez les mâles, les organes sexuels ne sont pleinement développés et fonctionnels qu'à la saison de la reproduction. Ils s'atrophient ensuite, devenant presque microscopiques. Ainsi les testicules de Moineau domestique par exemple, ne mesurent en décembre que 0,5 mm, alors qu'au mois de mai, ils atteignent la taille de I5 mm, leur volume augmentant 400 fois au printemps !


Une réflexion sur “C’est le printemps ! par Phil le marin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s