Parce qu’il faut bien rentrer …

[Scroll down or click here for English version]

Nous sommes de retour … avec beaucoup, beaucoup de choses à vous raconter. Alors nous allons renouer avec la tradition des feuilletons, pour ne pas vous lasser, pour faire durer le suspense !

Je commence aujourd'hui par un blog écrit par Cécile en avril, déjà derrière nous. Aujourd'hui, en descendant en skidoo à Paulatuk, après ce terrible coup de vent de sud qui a soufflé tout le week end à plus de 100 km/h, nous avons vu notre premier phoque prenant le soleil sur la banquise ! Et puis croisé Bobby, partant à la chasse, un immense sourire aux lèvres "Geese arrived !!!" …

Chapka glouton

La dernière mode à Argo Bay: polaire Inuksuk, chapka en glouton, lunettes de soleil …
Latest fashion in Argo Bay: Inuksuk polar fleece, wolverine ushanka, sunglasses …

Avril, par CZH

10 Avril, c’est encore de la glace sur plusieurs mètres d’épaisseur, des congères qui déferlent en vagues suspendues à mi chemin entre toiture et pas de porte. Le tractopelle de la commune grignote chaque jour les collines compactes de neige érigées par le vent sur les devantures du Visitor Center et du Northern..

Mais imperceptiblement le froid se fait moins mordant, les poils des narines n’accrochent plus à la première respiration et même le soleil commence à chauffer le visage.

Avril, on commence à parler du retour des oies, du retour des phoques, du réveil des ours. On commence à envisager le départ au camp. Le fameux camp où l’on chasse, où l’on pêche, où l’on vit sous la tente sans soda ni chips. Le camp où l’on n’est jamais désœuvré. Où l’on tente même de reparler l’inuvialuktun. Bref le camp où l’on se sent tout simplement vivant. Pour l’instant, c’est juste une idée qui se prépare, une promesse que l’on n’ose pas encore regarder de trop près pour ne pas s’impatienter. Mais ça couve.

Alors pour passer le temps, il y a Pâques. Ça se prépare aussi avec des réjouissances, des danses, des courses, des jeux, un bon repas. Peut-être y aura-t-il une messe ? Tout dépendra de l’emploi de temps du prêtre d’Inuvik, originaire du Botswana. Viendra-t-il prier et prêcher avec son inimitable accent africain ? C’est comme pour les oies, il viendra c’est sûr mais on ne sait pas exactement quand.

A l’école, ça se prépare aussi. Les enfants brodent des fleurs et des petits lapins sur des œufs en feutrine, confectionnent des paniers en papier coloré, découpent des cartes et collent des images attendrissantes de renouveau printanier.

Au cours d’une de nos précédentes conversations, Ray m’a dit qu’il n’était pas trop fan de tous ces trucs de blancs (Haloween, Noël, La St Valentin, Pâques…) mais bon «On n’a pas trop l’habitude ici de vivre en communauté, il faut bien des fêtes pour apprendre à vivre ensemble. C’est l’occasion. Tu comprends le village n’a que 60 ans !»

Et puis de rajouter «Pour nous le printemps c’est une célébration intérieure, on ne dit rien de spécial, on regarde juste les changements de la nature et du temps et c’est pour nous le moment de la chasse ou de la pêche.»

Because you have to come back …

We're back … with lots and lots of things to tell you. So we will fit that in various episodes, not to make it boring, but rather extend the excitement!

I'm starting today with an article written by Cécile in April (so, already over). And today, riding the skidoo down to Paulatuk, after this terrible gale that blew south all weekend at over 100 km/h (62 mph), we saw our first seal sunbathing on the ice! And then we crossed Bobby's path going hunting, with a huge smile "Geese arrived!" …

April, by CZH

April 10, the ice is still several meters thick, snowdrifts like suspended waves, halfway between the roof and the doorstep. The town's backhoe loader eats every day a bit of compact snow hills shaped by the wind on fronts of the Visitor Center and the Northern ..

Imperceptibly cold is less biting, nostrils’ hairs no longer cling at first breath, even the sun begins to heat up our face.

April: one starts talking about the return of geese, seals, and bears’ awakening. One starts to consider a trip to the camp. That famous camp where we hunt, fish, where we live in tents without soda or potato chips. The camp where you’re never idle. Where one even tries to talk Inuvialuktun again. Shortly: the camp where one just feels alive. For now, it's just an idea slowly maturing, a promise that we do not dare to watch too closely, so that to avoid getting impatient. But it’s brooding…

Easter is an opportunity to get diversion. With festivities, dances, races, games, a good meal. Maybe there will be a mass? Everything will depend the priest’s schedule. Based in Inuvik, originated from Botswana. Will he come pray and preach with his inimitable African accent? It's like geese, he will come for sure but no one knows exactly when.

At school, preparations are under way too. Children embroider flowers and bunnies on eggshells made of felt, make up baskets of colored paper, cut and paste pictures of endearing images of spring renewal.

In one of our previous conversations, Ray told me he wasn't a big fan of all this white people stuff (Halloween, Christmas, Valentine's day, Easter …) but well, «we are not so used here to live in community, celebrations are a good thing to learn living together. This is an opportunity. You understand, that town is only 60 years old!»

And then adding «For us this is an internal spring celebration, we say nothing special, we just look at changes in nature and time and it is also time for us to go hunting or fishing.»

English translation by Tanguy


Une réflexion sur “Parce qu’il faut bien rentrer …

  1. J’aime bien la définition du printemps de Ray, c’est vrai que c’est avant tout une célébration intérieure, on ressent physiquement la transformation de la nature qui s’opère sous nos yeux, que ce soit dans le grand nord canadien ou dans le Limousin …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s