Cape Newenham, par Phil le marin

J'étais de quart ce matin quand vers les 3h30, j'ai vu se profiler une masse sombre dans le ciel déjà baigné d'aurore. Au changement de quart, à 4h, IL était encore à 37 milles nautiques dans le nord nord-est …

Quelques heures plus tard, sous un soleil radieux, à plus de 12 nœuds (marée montante …), sur une mer d'huile, je l'ai vu défiler sur notre tribord, majestueux, un tant soit peu hautain, mais souriant. J'ai compris qu'IL nous avait pardonné ! Pardonné de l'avoir confondu, en 2009, alors que nous errions dans la mer de Béring en quête d'un havre sûr et reposant, avec un cap quelconque, lui, le Cap Newenham ! Un cap aussi fameux que le cap de la Hague, ou la pointe du Ras, ou même le cap Finistère ! Connu pour la violence de ses courants, pour ses haut-fonds déferlants, craints de tous les pêcheurs alaskans pourtant habitués à en voir de dures, mais ingratement ignoré de nous, équipage d'une terre lointaine …

Cap newenham
Alors, voilà, ce matin, nous nous sommes parlé, et nous sommes pardonnés … Je tenais à vous faire savoir la bonne nouvelle mes amis.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s