Ça bosse à Kodiak …

Je viens de terminer la lecture d’un grand classique (Merci Joss !), Fahrenheit 451. C’est vrai, les livres sont dangereux ! Ils sèment des petites graines dans votre cerveau, sans que l’on s’en rende compte …

J’avoue ne pas me souvenir dans les détails du livre – sinon sans doute de la couverture de la collection Rouge et Or -, mais j’ai grandi dans la compagnie de Croc Blanc, entre autre. Et si je suis aujourd’hui à Kodiak, à travailler à peaufiner l’isolation thermique du Manguier, cela n’est pas sans lien. L’idée d’un hivernage dans les glaces, dans le « grand silence blanc », date sans doute de cette époque. Aujourd’hui, le livre devient réalité, le Manguier est en phase de préparation. Jugez vous –mêmes des avancées prodigieuses réalisées en une semaine (eh oui, le décalage horaire n’incite pas à un rythme très soutenu …). Le carré semble donc assez bien isolé, avec sa cuisinière à pétrole et son poêle à bois. Reste à savoir ce que cela donnera par des températures de moins 40° Celsius (à noter d’ailleurs qu’à ce niveau de température, Celsius et Fahrenheit se retrouvent, – 42°C étant égal à – 42° F … va savoir …)

DSC_0052

La porte de la timonerie fermée …

DSC_0053

… et ouverte !

DSC_0054

La porte du carré fermée …

DSC_0055

et ouverte !

Le problème le plus complexe était le poste avant. Mais Father Joshua, qui travaille sur le bateau voisin, le Kilkenny de Bill ( … pour qui de droit) avec qui nous dissertons beaucoup plus que nous ne travaillons, m'a suggéré une idée à la Géo Trouvetou – bien sûr ! Et qui me plaît beaucoup ! Et qui en plus est tout à fait judicieuse: il suffit de construire une petite cabane autour du poste avant ! Cabane facile à réaliser, facile à isoler et qui fera un tampon entre l'air froid – glacé – extérieur et les tôles du Manguier. Il suffisait d'y penser. En plus, on peut faire quelque chose de joli, en rondins, et là, ce sera vraiment Ma cabane au Canada ! Plus le petit poêle à bois à l'avant – car oui, j’installe un deuxième poêle à bois dans la cabine avant ! – oh que ça va être cosy !

Donc finies les tortures de l'esprit à savoir comment isoler les portes, les arrondis, les recoins … On enveloppe le tout ! Et puis, ça nous occupera pendant l'automne …

Reste à trouver une solution pour les cabines arrières … un pas après l’autre … et puis aussi pour les toilettes, qui seront inutilisables comte tenu de la glace. Une autre petite cabane ? Why not ?

Pardonnez moi donc de n’être guère disert sur le blog, mais ça carbure dans la p’tite tête …

 


Une réflexion sur “Ça bosse à Kodiak …

  1. Philippe, excellente idée du Père Joshua. J’avais lu un article il y a qqs années sur un proprio qui avait hiverné dans le port de Québec ; il avait construit une espèce de véranda tout-à-fait moche (ses propres termes) sur son pont mais en vantait les qualités thermiques. Je fais des recherches et te les envoie. Amitiés,

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s