Le 14 juillet en Alaska, par les Ducos

Enfin un peu de répit ! Nicolas ayant annulé sa garden-party à l'Elysée, nous voici libres comme l'air et en partance pour Anchorage et une petite visite au Manguier…  

Si vous avez deux trois jours, nous conseillons vivement. 

Une fois le vol Air Condor négocié, le plus dur est fait, il ne reste qu'à s'émerveiller de la maîtrise du tour operator. Tout est prévu, huilé, chaleureux et parfait : le train panoramique sous le petit soleil du matin, l'accueil du trio mangonaute de bord au son des polyphonies corses, à la saveur subtile des fines spécialités de là-bas et au choix déchirant entre une petite Orizza frappée et une robuste Pietra. Mais pas de trêve émolliente et en route pour le premier glacier. Visite privée à l'Aialik Glacier,  tous les ingrédients sont là : l'orchestre de percussions  pour une symphonie de  craquements , grondements et  bruit détonnants, les éclairagistes qui donnent dans les bleus ciel et turquoises, l'aide généreuse du soleil alaskan, la chorégraphie des éboulements de glace sans oublier celle des figurants, goélands et macareux, qui ne tiennent pas en place . La mise en scène est fabuleuse dans un feu d'artifice de cascades de glace.

On ne regrette pas vraiment les cocktails de l'Elysée surtout quand les glaçons de l'Aailik tombent dans votre ouzo, c'est beaucoup plus chic ! on pense à importer ces glaçons pour les bars branchés de paris après le sel de l'Himalaya.

DSC_0385


DSC_0393


DSC_0298
   


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s