Escale à Kodiak, par Cécile ZH

            Voilà
une semaine que nous sommes à Kodiak, amarrés au nouveau quai du port en
extension. Nous sommes heureusement arrivés sous le soleil. Le festival du
crabe vient de s’achever après cinq jours de pluie continue. C’est, paraît-il,
ainsi chaque année et la ville est construite à l’endroit le plus pluvieux de
l’île (?). Manèges trempés, lot de peluche humide, gaufres et brochettes
ruisselantes. Les enfants sont en joie, les parents, le cou rentré dans les
épaules…patientent. Et le crabe dans tout cela ? Il est en vente par ci
par là. Donc le festival du crabe c’est surtout une fête foraine pour marquer
les vacances.

            Heureusement,
il y a le Manguier et son capitaine pour faire l’animation (et remporter une
fois de plus mon admiration). Trois jours durant, Philippe enchaîne les
présentations du bateau et du voyage et communique son enthousiasme.

            Les
rencontres se poursuivent tard le soir à bord ou à l’extérieur.

Chez Martine et Joel, chef cuisinier français, adorables couple de français établis à Kodiak depuis plus de dix ans. Joël est compagnon patissier/cuisinier, et par là même un véritable orfèvre …

 Chez Larry,
biologiste et grand spécialiste des ours et nos trois Yakouts  (Igor senior, Igor junior et Sonia)
réunis dans un échange alaskan-sibérien pour travailler sur les techniques de
comptage des ours. La Yakoutie, étant une région de Sibérie d’éleveurs de
rennes nomades, Igor (senior) me fait un dessin détaillé d’un traineau pour
m’expliquer d’où provient la pièce de bois sculptée trouvée au mois de
septembre dernier dans la baie Koliouchine. 

Chez Sven Haakanson, sculpteur aleut et conservateur du musée
de Kodiak qui me propose un échange de créations !  A bord, un masque sculpté dans un
flotteur de bois remplace le poisson volant de bois flotté gréco-tunisien.

 Chez la
communauté orthodoxe avec le Père Paisius, père italien établi depuis longtemps à Kodiak, le père Joshua et leurs étudiants
qui excellent dans le chant et vont même jusqu’à nous interpréter une
polyphonie corse. Nous partageons trois jours passionnants avec Nathalie
(détonnant mélange russo-corso-breton), consul honoraire à Anchorage. Les
projets les plus fous fusent de toutes parts (va falloir laisser
décanter !).

Le congélateur bourré de morue, saumon et flétan se comble
d’un cuisseau de daim !

DSC_0722

DSC_0737

DSC_0740

DSC_0745

De gauche à droite: Sonia, interprète yakoute, Egor one and Egor two, yakoutes, spécialistes des ours bruns, Matt, fils de Larry, biologue spécialisé dans les ours, Marie, sa femme, artiste peintre, illustratrice de bouquins, Hillary, passionnée de culture bio et son mari Larry, Monsieur ours brun au niveau mondial, la charmante chroniqueuse du jour et sa fille !

DSC_0748

Nombreux toats pour l'anniversaire de Egor two

DSC_0765

à gauche, Nathalie, puis Maria, femme de Padre Pio

DSC_0767

DSC_0773


3 réflexions sur “Escale à Kodiak, par Cécile ZH

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s