Première sortie en mer, par Phil le marin

Hier dimanche, profitant d’une
journée exceptionnelle (au sens littéral du mot !), nous avons fait une
petite sortie avec le Manguier. Direction Unga, l’île voisine, qui abrite à son
sud le ghost village, i.e. l’ancien
village, abandonné après le tremblement de terre de 1964 (les raisons que j’ai
essayé de glaner sont encore assez obscures : comblement de la baie par
des alluvions rendant le mouillage incertain ?  effondrement de la mine d’or ? ).

Branle bas la veille pour le
rangement du bateau. Après 6 mois de vie au port, y’en avait grand besoin. Idem
le lendemain matin, tout l’équipage sur le pont à 6 heures (c’est à dire Cécile
et moi, Agathe faisant la grasse mat !). Nos amis arrivent : Elisa,
la maitresse d’Agathe, son gros ventre de 6 mois, son copain Glen, Heather, la
deuxième maitresse d’Agathe (arts plastiques), et Louise, dont on sait peu de
choses sinon qu’elle a une farouche volonté de parler français et qu’elle a
voyagé en Corse. Luis, pour qui la sortie avait été un peu organisée, m’avait
prévenu la veille qu’il ne viendrait pas, sa femme ayant la migraine … Quant à
Christie, on l’a attendue jusqu’à 10 heures, mais on ne l’a pas vu, ni sa
salade de pomme de terre. Encore un sale coup de la taverne …

J’ai récupéré des fichiers Grib
(prévision météo), la journée est superbe. Soleil, mer d’huile, pas de vent.
Avec un peu d’est qui rentre en fin de journée. Merci Grib, c’est exactement ce
qui s’est passé !

La traversée est courte (1h1/2), le
Manguier retrouve avec plaisir le large, Agathe un peu moins … va falloir se
réamariner ! Nous mouillons à l’ouvert de la baie (pas assez d’eau pour y
entrer), mais bien abritée. Louise effrayée par l’annexe (je pensais qu’il y
avait un dock !) reste à bord, nous descendons à la pagaie car le moteur
ne marche toujours pas et mettre la main sur Lerry, le mécano de Sand Point,
n’est pas chose facile (entre le boulot et la picole…). Mais pas un souffle,
donc c’est que du bonheur ! L’île est superbe, le cadre magnifique.
Nettement plus beau que Sand Point, mais
le critère esthétique n’a pas du jouer beaucoup dans le choix du lieu
, me
dit Glen. Belle ballade à terre, farniente au soleil, encore du bonheur !
Ambiance étrange, comme tout ces endroits abandonnés un peu en catastrophe .

Retour à bord, bière Pietra (les
dernières…) et Merlot, accompagnés de toasts au saumon, de tapenade et de
polenta frite …

Retour en fin d’aprèm, rencontre
avec des lions de mer sur leur rocher, soirée au coin du feu car le oil stove a
été définitivement coupé ! l’Alaska, ça promet !

DSC_0509

DSC_0517

DSC_0531

DSC_0526

DSC_0554

DSC_0559


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s