Karin, le départ … par le cap’tain

“Puis elle partit comme elle était venue,
Aux dents toujours la vive marguerite,
Aux yeux toujours la flamme qui crépite …”

DSC_0126

Brassens me pardonnera bien volontiers, j’en suis sûr, cette adaptation. Encore plus facilement s’il avait connu Karin …

Et oui, notre écrivain du bord s’en est allée … Notre vaillante et infatigable Karin, toujours sourire, toujours prête au combat, toujours partante.

Mon cœur est gros et gris comme ce ciel plombé de King Cove qui laisse couler sa pluie. Mais j’ai gagné un grand frère avec Karin puisque, d’un commun accord, nous avons décidé que je serais sa petite sœur et elle mon grand frère !!!

Je suis heureux et triste à la fois. Décidément, ce voyage est fort !

Fais pas trop de stop sur la route Karin, ici, y a des ours et même des grizzlis …


2 réflexions sur “Karin, le départ … par le cap’tain

  1. Nous ayant tant donné à vivre « de loin », Karin a du repartir avec son baluchon débordant de trésors et de rêves bien à elle ! Ses rubriques avaient la puissance des vents et le (supposé)velouté de la peau d’ours….
    Merci ! Merci ! Merci !
    Nous vous souhaitons une belle arrivée à Sand Point…
    Bises aux rescapés !
    Pierre D.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s