Se souvenir du futur, par Férial

À l’hiver 2018, dans la baie de Disko, à l’Est du Groenland, le bateau «Le Manguier» a accueilli quatre artistes en résidence.
Férial, Artiste Photographe, nous plonge dans un récit photographique d’une chronique poétique et intimiste du pays des glaces en état d’urgence.

Nuna, la terre des hommes, n’appartient pas à l’homme. Elle nous est prêtée mais pas pour l’éternité.

Qu’allons-nous léguer aux générations d’aujourd’hui et de demain ? Quel héritage déposerons-nous dans leurs mains ? «Le XXIe siècle sera écologique ou ne sera pas». Le moment est venu de mettre en scène notre propre passage à l’âge adulte, face à notre destin et à celui de nos enfants et transcender les limites de nos comportements. En réponse à l’impermanence de la vie, prenons notre «courage d’exister» à deux mains et le risque de l’engagement pour de beaux lendemains.

Gardons en mémoire notre histoire, souvenons-nous pour façonner notre futur avec ce regard nourri de merveilleux, de bienveillance et d’empathie.

Une évocation poétique réalisée par Thierry Froment et Férial. Une musique originale de Maeyn (Maeldwyn Hart) sublimée par la voix elfique de Frédérique Labussière.

 


Une réflexion sur “Se souvenir du futur, par Férial

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s